Du 7 au 27 Novembre 2010 : Mopelia , atoll magique ….

Publié le par Ke'a

P1060378

          « Plage de sable au sud de Mopelia »

 

Apres 24 heures de mer calme et de vent portant,  Mopelia sort de l’horizon …. Il me reste à franchir sa fameuse passe  , car sa très faible largeur ( 20m ) et  les tourbillons de courant sortant qui bouillonnent à la sortie donne l’impression que l’on va aller se crasher sur le recif ... Heureusement , elle est franche et courte ( 200 m ) et le courant , par beau temps , ne dépasse guère les 4 nœuds …Par contre , par mauvais temps et forte houle elle peut se révéler impraticable car le courant peut alors dépasser les 8 nœuds et provoquer la naissance d’un mascaret dangereux….  Par précaution, avant de m’y engager , je vais faire un premier passage devant la passe pour voir…et je me décide à m’y engager en logeant le récif sur le coté gauche de la passe ( en entrant ) jusqu'à la balise blanche qui marque la limite gauche du récif , en laissant bien à droite les tourbillons …. Une fois franchi cette première balise, je change de coté et vais du cote droit jusqu’à la deuxième balise , située un peu plus à l’intérieur de la passe coté droit , puis rentre dans le lagon en évitant les récifs du coté gauche…Merci à Marc et Jane du voilier « Ratafia » qui m’avaient bien expliqué à Raiatea , photos à l’appui , le franchissement de cette passe un peu particulière….

Une fois franchie la passe , c’est la magie du lagon , ses eaux calmes et je décide d’attendre mon copain Gilles qui , à bord de  « Boreas » , arrive une petite heure derrière  Ke’a ( nous avons navigué ensemble depuis Raiatea ) . Gilles connait ce lagon et ses coins magiques comme sa poche puisque c’est la 17eme fois qu’il vient ici…et je compte bien profiter de ses coins secrets !

Mopelia est ideale  par sa petite taille  ( environ 4 milles de diamètre ) pour les voiliers de passage , ce qui permet en cas de rotation de la direction du vent de changer très vite de mouillage ( en une heure de navigation c’est chose faite ) et d’y être toujours en sécurité sauf cas extrême de cyclone…

La vie grouille sur l’atoll : oiseaux de mer nichant sur les motus : nodi noir , paille en queue , fregates , fous et sternes…. …et dans l’eau , langoustes et poissons à volonté….

 

P1060467 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                « Nodi noir perchés sur les arbustes au nord de l’atoll »

 

 P1060472

                        « nodi noir »

 P1060463

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                        « oeuf et nid de nodi »

 

 P1060477

                 « fou »

 P1060507

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                          « bébé fou »

 

 P1060494

                    « fregate »

 

Gilles est arrivé et nous naviguons de conserve jusqu’au mouillage sud , en prenant bien soin d’éviter les nombreuses bouées semi immergées dangereuses pour l’hélice et les safrans des bateaux ( vestiges de la culture des huitres perlières , aujourd’hui abandonnée sur l’atoll ) . Nous mouillons sur un fond de 10m clairsemé de quelques patates de corail .

 P1060363

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                           « Boreas au mouillage devant chez Calami »

 

 Il nous reste à aller à terre et rendre visite à  la petite famille de Calami et Sophie qui vivent sur cet atoll toute l’année de la récolte du coprah, de la pêche et de  quelques cochons  élevés dans un parc , assurant ainsi leur nourriture en viande fraiche sur pied….Car ici , pas de super marché !.....

 

 P1060364

          « Chez Calami et Sophie »

 

Quelques jours plus tard , nos amis Jean et Sylvana du cata « Najelys » viennent nous rejoindre pour le restant du sejour…ballades sur les motus  , peche à la langouste sur le platier avec gilles comme parfait instructeur…poissons à volonté pres de la passe mais gaffe aux requins gris…bref que du plaisir !

 P1060396

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                        « en ballade en compagnie de Jean et Sylvana »

 

 P1060435

               « Najelys sous les rayons de l’arc en ciel »

 

Calami et Sophie  nous ont accueilli avec beaucoup de generosité et de gentillesse…et nous avons fréquemment, au cours de notre séjour, partagé les repas avec eux le soir ,  nous régalant de langoustes péchées la nuit sur le récif et de poissons en quantité …, tué le cochon , dégusté le soir même avec délectation….

Merci à eux du fond du cœur pour cet accueil si chaleureux…

 P1060413

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                      « Calami »

 

 P1060405

                                « Sophie »

 P1060426

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                             « Tetuanui »

 

P1060421

                    « Marie Justine et les enfants »

 

P1060406

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                      « soiree grillades »

 

 P1060429

« Jean , Gilles et Sylvana attablés dans la bonne humeur chez Calami et Sophie »

 

C’est l’époque de l’année où les tortues marines viennent pondre sur l’atoll après  avoir parcouru une distance phénoménale car elles viennent de Nouvelle Caledonie ….(  traçage par balises Argos )

Pendant notre séjour , une petite équipe de jeunes biologistes sont venus passer trois semaines pour effectuer des opérations de comptage et de baguage car l’espèce est en voie d’extinction…Il faut savoir que la chair des tortues et tres prisée des Polynésiens et qu’elle se vend à prix d’or sur les marchés parallèles de Tahiti.

J’ai appris de Sebastien , Eve et Karen , nos jeunes scientifiques présents sur l’atoll que les tortues ne peuvent se reproduire qu’après 40 ans d’âge….ce qui ne leur laisse guère de chance d’échapper à la mort  avant qu’elle n’aient eu le temps de se reproduire d’où la nécessité de les protéger des braconniers ….

  

P1060374

        « mouillage sud , vue de la pointe sud du motu principal »

 

P1060386

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                   « les eaux cristallines du recif au vent »

 

P1060439

       « couchant au nord de l’atoll »

 

Apres presque trois semaines dans ce petit paradis , une météo favorable nous incite à lever l’ancre , cap à l’est pour Raiatea….

 

P1060526

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                   « Raiatea en vue au petit matin….»

Publié dans Polynesie 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

seb 04/12/2010 00:10


Beau petit coin, je le savais des "on dit" mais là c'est vérifié, autrement c'est la passe que j'aurai bien vu en photo...Entre 2 manœuvres, hip écoute dans une main et hop un clic dans l'autre!


Frank 28/11/2010 08:37


Merci pour cette magnifique ballade, à la prochaine j'espère , Capitaine !
Merci ! Bonne journée
Frank